Les frais de police contre les étudiants adolescents à Valence #primaveravalenciana

La manifestation a commencé son parcours au lycée Lluís Vives de Valencia. Les manifestants se sont regroupés pour manifester librement contre la comprenssion budgétaire en ainsi que contre la charge de la police la semaine dernière avec les du lycée, une charge qui s’est mal terminée avec 17 personnes en garde à vue et quelques bleseés. Aujourd’hui il y aeu au moins 14 personnes en garde à vue, dont 4 mineurs, et 4 blessés.

Les forces de l’ordre, qui ont utilisé 25 camions de police, ont dispersé violemment la manifestation, qui avait commentcé de manière pacifique. Pendant quelques heures la situation dans le centre ville était tendue, car les forces de l’ordre ont intervenu brutalement contre les étudiants.

Les manifestants avaient bloqué le trafic aux cris de “le voleurs à la prison et l’argemt pour l’éducation” et les voisins et reste de passants ont critiqué l’actuation de la police qui avait réagi contre des adolescents. Marga Sanz, porte-parole de EU à Les Cortes, a dénoncé “qu’ils étaient dans une ville prise par la police, un fait qui montrait des images brutales d’agression contre des adolescents, des journalistes et des passants”.

Des personnes qui étaient en garde à vue la semaine dernière, deux ont été remis en liberté et huit on été placées sous contrôle judiciaire.

Copyleft. All rigths reversed

Designed by WPSHOWER

Powered by WordPress